• J'ai peur

    I
     
    J'écris assis,
    d'autres, debout,
    d'autres encore, à genoux,
    n'écrivent pas mais murmurent des mots.
    J'écris le ventre plein,
    d'autres le ventre vide.
    D'autres, qui ont écrit, sont éventrés.
     
    Et je dis "d'autres" comme s'ils n'étaient pas
    moi-même plus que moi.
    J'écris assis, debout et à genoux,
    le front ouvert, les yeux fermés.
     
    J'ai renversé ma vie sur le buvard,
    j'ai renversé la table sur ma vie,
    c'est une tache, mais leur sang ?
    Des fauves ont aiguisé leurs crocs.
    Des hommes valeureux sont morts,
    des femmes, des enfants alors,
    pourquoi pas moi ?
     
    J'ai voulu protéger mon fils,
    il est parti se battre,
    il s'est tourné vers moi et m'a traité de pleutre.
    Et j'ai pleuré.
     
    II
     
    J'ai peur qu'un jour se lève
    sur mes viscères ouverts,
    qu'un arbre ait pris racine
    dans mes yeux.
     
    J'ai peur du lierre qui dévore
    et se dévore de son vert,
    j'ai peur de l'araignée qui tisse
    au pancréas sa toile mauve,
    que mes mains gonflent et m'étranglent.
     
    J'ai peur du lézard dinosaure
    au fond du sombre corridor.
    J'ai peur de mes pas qui frottent
    sur l'asphalte pluvieux de la nuit.
     
    J'ai peur que mes organes tremblent
    et trahissent.

  • Commentaires

    1
    Jeudi 11 Mai à 14:55

    Je laisse quelques mots , j'ai été séduite ....A bientôt de se lire

    Betty...Harmony

    2
    Bruno FortuneR
    Mardi 16 Mai à 10:20

    C'est du bel Alain Nouvel, des images dures qui résonnent d'autant plus que le contraste avec les mots est saisissant.

      • Mardi 16 Mai à 17:54

        Grand merci, Bruno, de ton passage, de ton message en ces lieux bien plus solitaires que FB ou que le Wizzz ! Amitié !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :